Deblan blog

Tag #Facebook

*.deblan.org censuré sur Facebook

Hier, en partageant un lien vers un dossier Nextcloud dans une conversation Messenger, Facebook m'a affiché un message qui indique que deblan.org ne suit pas les "Standards de la communauté".

capture d'écran

En fouillant un peu plus, il s'avère que tous les domaines de deblan.org sont concernés. Il semble également que le mot deblan.org est aussi en liste noire.

capture d'écran

En fouillant encore un peu plus, Facebook a décidé que le partage de l'article vers mon projet deblan/deblan-report était lui aussi contraire à ces fameux "Standards de la communauté" (cf la capture d'écran) alors que je suis l'auteur d'absolument tous les contenus du dit article.

Alors, on peut se demander pourquoi une telle décision ? Aucune idée. Mais si de mon coté ça ne me pose pas plus de soucis que ça, les quelques personnes qui hébergent du contenu sur mon serveur seront peut-être un peu plus contrariées.

Voici un bel exemple de censure, sans fondement et sans explication. Il faut rappeler que Facebook n'est pas qu'un simple hébergeur de contenus, c'est avant tout un site éditorialiste qui décide de ce qui doit apparaître ou pas dans ses pages, en dehors de tout cadre juridique.

Ce web égo-centré est de l'ancien monde et ça me pousse encore plus vers les services du Fediverse, loins de ces sociétés nauséabondes qui crachent à la gueule de tout le monde et qui continueront à le faire car la majorité des gens s'en tapent.


Attaque DDOS sur Facebook

Une vidéo qui illustre l'attaque qui a mis le réseau en vrac pendant plusieurs dizaines de minutes . Les mecs ont une sacrée puissance de feu !


Facebook ou Google ?

Selon lejdd.fr, « Le réseau de socialisation (Facebook) a accueilli plus de visiteurs que le moteur de recherche aux Etats-Unis pendant la semaine du 7 au 13 mars, selon une étude Hitwise publiée par le Financial time . Facebook représenterait 7,07% des visiteurs, contre 7,03% pour Google. »

Cette information est très intéressante et amène à une réflexion majeure sur internet. Je suis un utilisateur quotidien de Facebook et Google conduit une grande partie mes travaux de recherches. Ma situation de développeur web m'oriente à créer des sites qui doivent conjuguer tout à un tas de contraintes et l'une d'elle est la visibilité. Ainsi, je constate que l'on pense "Google" quand on développe un site et son contenu. Toutes les recommandations pour le positionnement s'appuient sur l'algorithme complexe de Google. On va donc penser un site pour Google et les moteurs comme Bing sont clairement mis de coté.

Cependant, le constat qui est que Facebook est à la hauteur de Google Search (en termes de visites) soulève quelques questions. L'une d'elle est l'ensemble des décisions qui doivent être prises dans la stratégie de communication d'une entité : est-ce qu'on est plus visible sur Google ou Facebook ? En effet, bien qu'un site Web soit un outil plus que majeur pour la création d'une image (le « personal branding »), on doit pouvoir déterminer quel outil sera le plus adapté pour se faire connaître. Je note que sur beaucoup de sites web, on a en parallèle des pages sur Facebook qui reprennent les informations du site. Par ailleurs, il n'est pas rare qu'une page soit créée avant même que le site soit ouvert. L'utilisateur a maintenant deux fronts d'informations : Facebook et les sites web.

La diffusion d'une information est toujours très rapide sur internet. Le terme qui est beaucoup utilisé sur Facebook est la "propagation virale". Le fait que tout le monde puisse partager un lien en un seul clique permet de créer un genre de buzz sur des contenus très différents et ce rapidement. C'est nettement plus difficile sur un site "classique".

Finalement, n'est-ce pas plus intéressant de créer une application ou une page Facebook plutôt qu'un site web ?


Transactions sécurisées sur Facebook (et pas que)

SSL est un fichier présent sur le serveur Web (en autres) et permet de sécuriser l'envoi des données. Si une personne vient à intercepter ces données il ne pourra rien en faire : elles sont cryptées avec des clés codées au moins sur 128 bits.

Sur les sites qui prennent soin de leurs utilisateurs, et lorsque des données sensibles transitent, ils impose l'utilisation d'une couche SSL. C'est le "s" au bout des "https".

Cependant, même si près de 500 millions d'utilisateurs scrutent Facebook, monsieur les développeurs en ont rien à faire que Bibi et ses données soient en dangers. Alors, monsieur le développeur de Facebook ne prends pas le temps de forcer les transactions avec SSL. Évidement, c'est couteux en ressources mais c'est la moindre des choses pour sécuriser les données précieuses des utilisateurs.

Pour dénoncer ça, un développeur a mis au point une extension Firefox (FireSheep) qui fouinent dans les trames réseaux à la recherche de données non cryptées. Ainsi, je peux utiliser les comptes Facebook (ou autre) des gens qui utilisent le même réseau Wifi que moi sans la couche SSL.

Mais personnellement, j'ai un peu de mal à me faire à l'idée que le gland qui est assis à 10m de moi puisse faire joujou avec mon compte Facebook. J'ai développé un bout de code Greasemonkey qui résous le problème.

Une extension permet de coller sur SSL sur plusieurs sites (google, wikipedia, facebook, etc) : HTTPS Everywhere.

Vous pouvez télécharger mon script ici.