Deblan blog

Free et Youtube, la preuve que c'est une question d'argent

Ce n'est pas nouveau : entre Free et Youtube (en autres) il y a des réductions de débit importantes. Pourquoi cela ? Rien d'officiel pour le moment et aucune communication n'est faite à ce sujet. Mais naïvement j'ai téléphoné au service technique car je pensais que mon routeur était défectueux, j'ai expliqué le problème et après 45 minutes de conversation, voila ce que mon interlocteur du service client Free m'a répondu :

« [...] Une panne de facturation entre Free et Youtube parce qu'il y a des droits [...] »

D'après le service client, cette panne est connue et remontée par le service technique, un ticket est d'ailleurs ouvert depuis le 26 octobre 2012. Les Freenautes subissent ça depuis des mois déjà.

Des stats de débit ont déjà été faits et je vais vous diriger vers le blog de bartounet avec cette article qui décrit très bien ce que je raconte.

Voici une illustration du bridage par Free contourné par l'utilisation d'un proxy. C'est mon ami Ohax qui est à l'origine de la vidéo.


A défaut de faire un long discours, voila les moments clés de l'entretien.

Télécharger le fichier.

Il m'en aura fallu du temps pour en arriver là mais c'est bien clair : c'est une histoire d'argent qui conduit Free à brider Youtube.

Je ne vais pas faire un énième discours sur la neutralité du net mais sachez que si personne ne réagit alors ces pratiques vont continuer et s'intensifier ! C'est tout bonnement dangereux et il faut lutter contre !

Note : si on me ressort que la vidéo prend trop de bande passante et que c'est légitime de brider Youtube alors je souhaite aussi que ma télévison par Internet en HD qui fonctionne à merveille soit elle aussi bridée. Après tout, ça devrait aussi les embêter...


  • Simon
    • ,
    • Btw, quand je passe par des serveurs en France qui n'ont pas leur propre tuyau vers les USA, ça fonctionne très bien donc vaste blague.
  • Simon
    • ,
    • Et quel est le discours tenu quand on insiste pas ? "C'est un problème technique" sans plus d'informations. En qualité de freenaute, ai-je déjà reçu la recommandation de changer de service (Youtube -> Dailymotion) ? Non. m'a t-on tenu au courant de ses difficultés de Peering ? Non.

      Le service client ment au Freenautes en n'étant pas clair sur la question. Niel reconnaît des problèmes depuis mi-janvier, un ticket est seulement ouvert le 26 octobre (moins d'un mois). Tu ne crois pas qu'il y a un vrai souci ? Si le débit était fluctuant, je comprendrais mais ce n'est pas le cas.

      je ne pense pas être si à l'a ramasse que ça et je suis l'affaire depuis un moment.
  • tony
    • ,
    • Bonjour,

      Enfaite c'est plutôt un problème de saturation des "tuyaux", car free et youtube n'arrive pas à se mettre d'accord sur qui va payer quoi, et du coup les freenautes se retrouve pris en otage.
      Freenews à ecrit plusieurs billet là dessus et lachainetechno essaye de clarifier la situation dans un de ces derniers podcast video: http://www.lachainetechno.tv/videos/pourquoi-youtube-rame-chez-free/
      C'est plus fluide par proxys ou vpn car la route empreinté ne passe pas par ce même tuyau saturé.

      Après qui est responsable de free ou youtube?
      Est-ce une atteinte à la neutralité du net ? ... J'imagines que oui, mais qui condamner ? Que faire ? À qui se plaindre ?

      Néanmoins après, je te l'accorde pour free mobile un bridage a était constaté sur les antennes orange.
      Celui-ci concerne les fichiers multimedia à certaines heures. Il y'a des graphiques qui le montre très bien dans l'article que tu cites: http://blog.info16.fr/index.php?article55/debit-free-mobile-constat
      On peut penser que ce bridage est mis en place pour limiter la consommation de bande passante. Mais à l'initiative de qui ?
      free, parce qu'il va cherement payer la bande passante à orange? ou orange pour éviter de dégradé son réseau et priviligié ses propres abonnés ?
      Et tout cas, on peut en effet crier au bridage dans ce cas.

      Pour les antennes freemobile, j'imagine qu'il y'a aussi des problèmes de lenteur avec youtube vu que ça passe par le réseau free adsl.

      Après la conversation avec le mec du service tech c'est n'importe quoi. Le mec semble improviser des explications pour chercher à t'apporter satisfaction.
      J'imagine très bien le manager passer dans les rangs pour motiver son équipe:
      "Les gars, faut que le client raccroche en ayant l'air satisfait. C'est pas grave si vous le barratiner un peu, mais faut qu'il soit satisfait. On a des objectifs, on doit être premier niveau satisfaction pour la prochaine étude qualité de l'UFC"

      Enfin bon voilà.
  • antistress
    • ,
    • pmunaise j'ai écouté l'extrait, ça m'a rappelé "Sans aucun doute" (Julien Courtbet, TF1)...
  • dwan
    • ,
    • "Note : si on me ressort que la vidéo prend trop de bande passante et que c'est légitime de brider Youtube alors je souhaite aussi que ma télévison par Internet en HD qui fonctionne à merveille soit elle aussi bridée. Après tout, ça devrait aussi les embêter..."
      En disant ça, tu avoues ne pas comprendre quel est le problème Free/Youtube. Ça ne coûte pas grand-chose de faire circuler un flux vidéo HD à l'intérieur de l'infra Free, puisqu'il y reste. Ce qui coûte cher, ce sont les volumes de données qui transitent d'une infra à l'autre de manière asymétrique, càd dans le cas qui nous intéresse, de Free vers Youtube et de Youtube vers Free. Plus le rapport de volume entre les deux est égal à 1, moins ça coûte cher aux deux. Là, on a un volume de données transitant de Youtube vers Free qui est largement plus important que celui qui transite de Free vers Youtube : le peering est déséquilibré, ça coûte cher à Free, donc Free bride.
  • Simon
    • ,
    • C'est vrai, entre 10000 utilisateurs qui regardent TF1 sur la Freebox en HD et 10000 autres qui se cognent un Youtube en 320 points sans débit car ne fonctionne pas, des choix techniques pour rendre fluide la télé sont inconcevables. Ok, ça ne passe pas par le même tuyau mais la BP s'en prend forcément dans la tronche. La seule différence c'est que nous on paye.
  • G-rom
    • ,
    • +1 avec dwan.

      Sur le fond t'as pas tord , mais ton article est mal ficelé et pauvre en arguments et explications, du coup on se demande si tu as vraiment compris le sujet.
  • Simon
    • ,
    • Oui il est léger mais l'objectif n'est pas de réexpliquer le problème dans le moindre détails, d'autres l'ont déjà fait avant moi. Comme je l'ai écrit, ce problème n'est pas nouveau et il y a déjà quelques réactions par ci et par là. Le phrase mise en exergue est quand même évocatrice : mon interlocteur a parlé de "droit", c'est un mot qui a du sens quand même. Pourquoi Google paierait des droits ? Ça comme le géant américain et ensuite on ira voir tout les sites à forts traffics pour que eux aussi payent ? Et ensuite on va cocher les services auxquels on veut accéder en souscrivant à un abonnement chez un fai ? C'est nettement plus compliqué que ça mais le fait est que Youtube est bridé. Il n'y a pas des miliers de cables entre l'Europe et l'Amérique, je suis quand même surpris de pouvoir y accéder sans problème depuis un autre réseau en France...
  • Simon
    • ,
    • Et juste pour alimenter un peu ce que je raconte : je bosse actuellement à deux minutes de chez moi, dans un bâtiment alimenter par Free coté réseau, c'est incroyable comme c'est rapide, et quelque soit le moment dans la journée.
  • dwan
    • ,
    • "le fait est que Youtube est bridé. Il n'y a pas des miliers de cables entre l'Europe et l'Amérique, je suis quand même surpris de pouvoir y accéder sans problème depuis un autre réseau en France... "
      Même remarque que tout à l'heure : c'est pas une question de taille du tuyau, c'est une question de ratio volume entrant/sortant, de coût d'interconnexion. Les abonnés Free regardent plus de vidéos Youtube que ce que Free est prêt à payer à Youtube pour maintenir une liaison correcte. Du coup, Free bride le débit venant de Youtube pour limiter la casse -> moins de débit, moins de vidéos regardées, facture d'interconnexion plus petite.
  • tranche
    • ,
    • Question bête, pas taper j'y connais rien (enfin un peu mais là non) :
      Donc si free copiait les vidéos youtube sur ses serveurs (« juste » les 10 000 vidéos les plus regardées ça devrait suffire) : comme ça quand on regarderait une vidéo youtube le trafic se ferait de free à free (comme pour le flux TV-HD). Free n'aurait qu'a synchroniser de en temps son « cache » de videos sur les serveur de youtube.
      Ca suffirait pas à régler le problème de ratio entrant/sortant entre youtube et free ?

      Je me doute bien que si ça a pas été fait c'est que y a un problème, mais comme je vois pas de verrous technique à priori ...
      Si qqn sait ?
  • Simon
    • ,
    • Techniquement c'est jouable, légalement non.
  • Simon
    • ,
    • Donc si techniquement il y a la place pour faire passer les flux de données, moi, en tant qu'utilisateur, je n'ai pas à souffrir des problèmes de poignons entre Free et Youtube ! J'admet que le coût peut être important pour Free mais ce n'est pas mon problème et c'est d'autant plus regrettable pour réseau Internet : on commence avec ça et demain faudra payer pour parcourir tel ou tel réseau. C'est n'importe quoi.
  • tranche
    • ,
    • ça serait vraiment illégale ?
      Ya pas trop de différence entre ce que j'ai décris et ce que fait Amazon Silk ou bien Opera Turbo ?
  • Fred
    • ,
    • D'un côté, c'est sûr que ça coûte cher à Free/Orange/SFR (puisqu'il semble que les deux derniers brident aussi - moins certes mais tout de même). Économiquement, on peut comprendre mais, théoriquement, Internet, c'est du best effort, le FAI n'a pas à brider un flux pour une raison X ou Y, d'une part.

      D'autre part, le choix technique de l'ADSL (j'insiste sur le A) ne peut conduire qu'à un déséquilibre des taux de peering, donc les FAI qui jouent les vierges effarouchées me font doucement planer : ce sont eux qui ont encouragé la situation où ils se trouvent aujourd'hui.

      Et même si on parle ADSL, B. Bayard le rappelle bien : le coût des abos ADSL des gros FAI n'est simplement pas réaliste au regard du coût notamment du peering.

      Enfin, les propositions de cache des contenus ne sont peut être pas légales, mais c'est à étudier pour les opérateurs : pourquoi n'auraient-ils pas le droit de mettre un gros proxy en entrée (attention toutefois aux dérives potentielles, type Internet chinois) avec conservation des contenus un certain temps ou basé sur la popularité i.e. le nombre de requêtes ? Un tas de réseaux d'entreprise utilisent déjà des proxys et peuvent être amenés à cacher des données.

      Ou bien trouver un accord avec Google pour installer des caches Youtube de Google dans leur propre réseau : ce serait possible et mieux pour les utilisateurs (sauf que Google et les FAI s'en tamponnent des utilisateurs, amha)

      Des solutions existent, encore faut-il un réel souhait de tous les acteurs d'oeuvrer pour le bien de leurs clients/utilisateurs plutôt que pour la posture ou des raisons de politique interne.
  • Gub
    • ,
    • c'est tout simplement insupportable leurs réponses ! Je parcours le net depuis plus d'un mois voir ce qui se dit sur les forums et je vois toujours les mêmes réponses de Free ... Celui me faisant sortir de mes gonds étant celui annonçant qu'il n'y a pas que Youtube...
      Et bien perso je suis pris en otage ! Car étant fan de basket américain, le diffuseur officiel de la NBA n'est autre que ... Youtube ! et uniquement Youtube ! C'est devenu une plaie de voir les résumés de matchs ou autres ... Alors que l'on ne me propose pas d'aller voir ailleurs ... Ha ba si ! Je vais aller voir ailleurs du coup, chez un FAI concurrent ;)
  • Ohax
    • ,
    • Merci pour le lien ;-)

      La discussion avec le conseiller est hallucinante comme toujours, mais ça ne m'étonne même plus pour avoir déjà fait ce type de job.
      Tu en viens à être de mauvaise fois pour te sortir d'une situation génante avec ton client...

      Concernant ton astuce pour contourner un bridage HTTP comme celui de Free, je vais prochainement faire un billet pour proposer une solution alternative, qui me semble peut-être moins lourde à mettre en place.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser du markdown.Afficher l'aide.