Deblan blog

Un nouveau serveur (encore)

Haruhi

Je l'expliquais dans l'article juste en dessous, j'attendais une nouvelle machine pour redonder Hinata (le serveur de deblan). Elle est arrivée et son installation s'est bien passée. Bienvenue à Haruhi !

J'ai essuyé quelques questions ces derniers jours. Des gens se demandent quel est l'intérêt de s'embêter à avec des serveurs à la maison, d'autres se demandent si le coût n'est pas un vrai problème.

J'ai déjà fais un article à ce sujet et je l'explique assez souvent oralement. Cependant, il me paraît essentiel de ré-expliquer encore mes choix.

La base d'Internet est l'interconnexion de réseaux. L'objectif de cette toile est de rendre impossible son démantèlement : si on rompt une partie du réseau, l'autre partie va continuer à fonctionner. Quand on fait de l'Internet, on est censé supprimer le plus possible la notion de centralisation. L'intelligence est dite en périphérie du réseau, pas au centre comme le minitel. Sur Internet, tout le monde est client et serveur. Concrètement, si vous faites du peer to peer, vous faites de l'Internet. À l'inverse, quand vous téléchargiez sur Megaupload, vous faisiez du minitel.

Le premier serveur arrivé chez moi était maintenu par mon frère qui étudiait au département SRC à Montbéliard. Quelques temps plus tard, c'est une machine à moi qui prit le relais. Voila 5 ans que j'ai une machine qui tourne en permanence chez moi. Seulement, c'est compliqué et la solution entreprise par énormément de gens est l'achat ou la location d'espaces chez des professionnels. Pour une poignée d'euros, on va souscrire chez un hébergeur et allons disposer d'un espace de travail en ligne. Dans le monde des Bisounours ça fonctionne bien, on a jamais aucun problème est on dispose d'un service super fiable. Mais dans la vraie vie c'est tout le contraire. Pour avoir eu des comptes mutualités et dédiés, il y a arrive toujours le moment où la panne survient avec potentiellement des pertes d'accès complètes.

Cette solution qui pourrait bien fonctionner admet donc plusieurs problèmes : on est jamais sûr de ce qu'il va arriver et on centralise nos fichiers, nos mails et les autres services chez des gens qui n'en ont rien à foutre de vous. Dans l'absolu, ils peuvent couper l'accès à vos données sans que vous ne puissiez la ramener, ils ont la possibilité de fouiller dedans sans que vous le sachiez et le services de polices pourraient avoir des accès facilités. Et dans l'absolu absolu, ce n'est pas chez vous qu'on ira faire péter une bombe, mais chez eux avec leurs milliers de clients.

Bref, tout ça pour dire deux choses : je veux garder un accès complet à mes données et gérer son accessibilité comme je l'entends. Enfin, je ne suis souhaite pas centraliser ces mêmes données chez des sociétés qui n'ont qu'un seul objectif : se faire du fric. Je veux interconnecter le réseau que j'ai chez moi et contribuer à Internet.

Au delà de l'aspect idéologique qui se trame dans ma démarche, il y a aussi un coté pratique : j'utilise les logiciels que je veux, je configure les services comme j'en ai envie et je ne suis limité que par mes capacités techniques.

Évidement, tout ceci a un coût. Grossièrement, mes machines doivent me prendre 300 euros d'électricité par an et de temps en temps le matériel tombe. Cette année le serveur Hinata a du être totalement changé et j'ai acheter une machine pour le répliquer. Mais il est possible de rendre tout ceci moins coûteux. Il existe des machines pas très gourmandes capables de fonctionner à l'énergie solaire par exemple. Comme a expliqué Benjamin Bayart, placer ses services dans des centres de données n'est pas non plus une réponse.

C'est donc un investissement en argent (même si jusqu'à cette année, je n'ai bossé qu'avec du matériel de récupération) et aussi du temps, pas mal de temps...Mais au delà de ça, quand on va sur mon site, quand on m'envoie un mail, quand on veut me parler sur IRC, ce n'est pas chez un fournisseur avec des machines je ne sais où qui répond, mais c'est chez moi et pas ailleurs !

Cette manière de faire n'empêchera pas de grossir et de prendre du poids sur le web. Avec le réseau IRC monté avec elskwi, on souhaite que le Neutral Network ne soit pas situé à un seul endroit en France, mais partout ! Ça a déjà commencé avec 3 machines qui sont géographiquement très éloignées, sur des réseaux différents. On ne veut pas passer pour des geeks barbus avec des idéos à la con. On veut de redonner vie à ce qui a été créé début des années 90 et de mettre une claque à la tendance actuelle de tout mettre à un seul endroit et de pleurer quand c'est mort. C'est ça Internet, même si certains rigolent en me lisant.

Salle machines


  • Thymotep
    • ,
    • Très bien ton article, tu es donc ton propre registrar, on ne peux donc pas te faire sauter ton domaine, comme pour Megaupload ? Oh wait ... ;)
  • Simon
    • ,
    • Je ne suis pas assez riche pour ça ^^ Mais c'est juste le nom qui dégage, l'accès reste garanti !
  • Thymotep
    • ,
    • Ok, mais l'accès est garanti, tant que tu as du courant etc. j'entends pas là que si tu enfreint les règles débiles de l'état en matière de téléchargement etc .. où même sur du contenu tel que Wikileaks, rien ne les empêchera de remonté ton réseau, partout en France, et de le faire sauter tu ne penses pas ? De même que ta simple connexion ADSL, si tu as du contenu douteux sur ta bécane, tu pourra te faire suspendre ta ligne et plus de réseau, donc c'est peut-être un peu mieux, mais au final, on ne peux rien contre les illuminatis ;) OH ? WAIT ?
  • Simon
    • ,
    • Oui, mais pas besoin d'être chez moi. Disons que chez moi, aucun flic ne pourra rentrer s'il n'a pas les papiers nécessaires. Dans un centre de données, je ne suis pas certain que ce soit le cas, rien ne peut me le prouver. Imaginons qu'on coupe mon réseau, il me suffit de mettre mes serveurs ailleurs et basta. Si je vais chez Online et que je demander de repartir avec ma dedibox pour le poser chez un autre presta, j'ai le sentiment qu'on va me rire au nez.
  • Tom23
    • ,
    • Si certains te rient au nez, moi j'ai un grand sourire en te lisant ! Mes connaissances techniques doivent être moins importantes que les tiennes, mais nos expériences et nos envies de faire de l'internet sont très proches !
      L'indépendance n'a pas de prix quand on voit ce que le réseau tend à devenir. La centralisation, la pseudo gratuité des services...
      Merci pour cet article agréable à lire par les idées qu'il met en avant :)

      Mon serveur est à une extremité de la France, et j'aurai peut être de la place pour ce projet IRC décentralisé... On peut en discuter pour voir si tu veux.
  • ThiOnNux
    • ,
    • J'aime bien l'idée, malheureusement chez moi se pose un problème : la connexion internet. Avec seulement 130 ko/s en upload, c'est un peu juste je pense.
      Quel est votre débit pour héberger vos services ?
  • Simon
    • ,
    • Le même que toi ^^ Je suis derrière une ligne ADSL standard avec 1,2Mo/s en down, 130Ko/s en up !
  • fredo
    • ,
    • Le site est rapide en tout cas :)

      Ma hantise à moi c'est les orages, j'ai déjà eu 2-3 trucs cramés malgré la présence d'un onduleur! Heureusement pas de donnée perdue, juste du matériel de récup remplacé aussi sec!
  • Tom23
    • ,
    • On est souvent surpris de ce qu'on peut mettre derrière une ligne adsl. J'ai déjà hébergé plusieurs sites avec es serveurs teamspeak. Ca reste assez rapide si on limite les images trop lourdes.
  • Simon
    • ,
    • Ouai c'est un peu lourd ça. Je suis dans un immeuble donc ça limite un peu (je crois), mais la semaine passée, serveur down pendant 2 bonnes heures à cause d'un gros orage... Cela dit, ça m'a permis de préparer la salle de la photo pour l'arrivée de l'autre machine et j'en ai profité pour le déménager en même temps =)
  • MaKoTo
    • ,
    • Bon argumentaire, l'essentiel y est !
      300€ d'électricité par an, ça va faire fuir les derniers septiques.
      30€ c'est ce que je dépense avec une Carte mère Mini-ITX Atom 330 (28Watts) qui fait tourner un nombre conséquent de services à lui tout seul (mail, webmail, 6 bdd 3 CMS, RSS, cloud, serveur de fichier local…)
      Côté temps passé, je ne trouve pas qu'on passe plus de temps qu'avec un serveur distant qu'il faut de toute manière administrer, et une fois installé, bah on ne touche plus au matériel.
      Et puis on apprend plein de chose ^^
      Pour pousser le truc encore plus loin, faudrait aussi ajouter le service DNS et prendre un domaine en .42
      Bonne continuation !
  • Tom23
    • ,
    • Effectivement, l'atom est un bon choix avec son rapport prix à l'achat/consommation très intéressant. Pour ce qui est de machine ayant besoin de plus de puissance de calcul, ou pouvant accepter plus de disques durs, la plateforme H67 couplée à un petit CPU comme le celeron G530 propose une consommation électrique à peine plus élevée pour des performances presque équivalente aux meilleurs Core2Duo dual core comme le E8400. Mon serveur principal tourne avec ce type de configuration (G530, 2 barrettes de ram, 2 disques durs et 2 ventilateurs de 120mm) et consomme moins de 45w. Soit environ 45€ d'électricité par an.
      J'ai longtemps été pro-atom pour les server@home. Et ça reste une bonne plateforme si on peut supporter ses petites limitations. Mais les CPU modernes ont énormément progressé en matière de consommation.
  • Ricard
    • ,
    • Un serveur Silc serait une bonne idée, ainsi qu'un noeud Seeks. :)
  • Simon
    • ,
    • https://seeks.deblan.org/ =) Par contre, bien que Silc semble être intéressant, je n'ai pas nécessairement les épaules par ajouter un nouveau service du type (surtout pour le maintenir).
  • Guiom
    • ,
    • Salut Simon,
      Ton article m'a fait plaisir à lire, merci.
      C'est la superbe conf de Benjamin Bayart (à voir et revoir) sur le "Minitel 2.0" qui m'a motivé à installer mon propre serveur web maison et à me débrouiller un peu pour "contribuer" à ma façon à l'Internet.
      Bonne continuation a+
  • Chf
    • ,
    • Je suis totalement avec toi sur le fond :) ! Mais je rejoins @ThiOnNux quand à la bande passante.
      J'ai pour ma part fait de l'auto-hébergement à la maison derrière une ligne adsl classique (1Mo/100Ko), et utilise désormais une dedibox. Le confort n'est pas le même en terme de bande passante.
      C'est, à l'heure actuel, le seul point qui m'empêche de revenir à des serveurs maison.
  • Simon
    • ,
    • J'ai également des serveurs dédiés : pour un serveur minecraft et une dedibox quand j'ai besoin de débit. J'utilise des hacks dans le genre de http://www.deblan.tv/post/457/Wordpress-serveur-de-medias lorsque c'est nécessaire. Mais globalement, ce n'est pas un souci pour moi. Je préfère avoir ces serveurs comme roue de secours de débit à défaut des les utiliser pour hoster mes sites web par exemple.

      J'ai cependant bien saisi ce qui te freine =)
  • Que20
    • ,
    • A force de te lire j'ai de plus en plus envie de faire pareil. xP (d'ailleurs y a quelque trucs que j'ai tester suite à tes articles :P)

      Et puis y a rien à dire, c'est tellement plus marrant de chipoter physiquement sur sa petite machine que de devoir appeller le call center pour savoir pourquoi on y a plus accès. xD

      Et il est vrai que c'est un peu contradictoire de parler d'Internet alors que la plupart des sites se résument à un serveur - client, serveur down - client pas content. xD

      Mais ici si je comprends bien tu parles surtout par exemple de décentraliser tout ce qui est vidéo, image, documents. Quand est t-il de ton site en lui même (le code, la base de données etc), là tu seras bien obligé de stocker ça au même endroit ? Ou y a t-il vraiment moyen par exemple d'avoir 2-3 serveurs avec les fichiers dispatché ?
  • Simon
    • ,
    • Effectivement, mon serveur web, celui de la base de données et quelques autres outils sont sur la même machine. J'ai une réplication sur un serveur qui se trouve dans le même LAN (cf images).

      Techniquement, il est possible de péter les services sur des machines différentes et géographiquement éloignées : un ou plusieurs serveurs de base de données, un ou plusieurs serveurs web, etc. C'est typiquement le cas du réseau IRC NeutralNetwork d'ailleurs : il n'y a pas de noyau. En général, tu vas préférer redonder les réseaux (électrique, internet) et avoir tout au même endroits (LAN).

      Il y a aussi un vrai problème : transporter une quantité de données + ou - importante sur internet c'est plus lent que dans un LAN. Typiquement, si je met mon serveur MySQL chez toi, il y aura une latence suffisamment grande entre nos deux réseaux pour ce soit géant. Cependant, si on arrive à implanter du torrent (ou dans le genre) sur certains services, on pourrait résoudre une partie du problème (dans le cas de données massives comme une vidéo) : http://www.deblan.tv/post/461/Projet-du-P2P-dans-une-page-web.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser du markdown.Afficher l'aide.